l'actu u.s.dax :  Retour sur la 27ème journée de PRO D2

15 Avril 2014

 

 

 

 

L’avant-dernier bloc est terminé. Après une journée de repos, il en resta trois avant la clôture de la saison et ce week-end a clarifié certaines situations. En haut, Lyon en s’imposant à Dax est maintenant quasiment assuré de sa montée directe en Top 14. Derrière lui, Agen et La Rochelle se disputent l’ordre des deuxième et troisième places qui offrent le précieux atout de disputer les demi-finales chez soi ; avantage aux Agenais qui ont dominé les maritimes avec le bonus offensif. Pau et Narbonne se battent pour les deux dernières qualificatives, les Palois ayant relevé la tête avec leur victoire à Aurillac tandis que les Narbonnais peinaient sur leur sol devant Colomiers. En bas, en gagnant à Bourgoin-Jallieu, Carcassonne précise son avenir ; ce succès pourrait très bien devenir synonyme de maintien. Dans le même temps, Bourg-en-Bresse a été laborieux devant Béziers et Auch ramène un point de son voyage à Albi ; mais tout cela devrait être insuffisant au moment du décompte final. Quant aux Tarbais, ils ont été sévèrement bousculés sur leurs terres par des Montois qui retrouvent de l’ambition.

 

 

 

Albi 22 - Auch 15

Les Auscitains sont toujours à la recherche de points. Ils ne laissent rien derrière eux, tout au moins pas de regrets, parce que, depuis quelques semaines, ils donnent tout ce qu’ils ont pour sauver ce qui peut encore l’être. A Albi, ils voulaient prendre la citadelle. Toujours opiniâtres devant, accrocheurs avec une mêlée compacte, de longues séquences offensives, ils ont bousculé cette défense albigeoise sans pour autant parvenir à la prendre en défaut. Même menés 3 à 19, ils ont continué à pratiquer leur jeu. Il leur reste peu d’occasions pour se maintenir, mais ils lutteront jusqu’au bout. Albi à Mont-de-Marsan et Auch devant Narbonne.

 

 

Bourg-en-Bresse 19 - Béziers 13
La fin de saison est difficile pour les Bressans. Les soixante points encaissés peu de temps avant face à Lyon pèsent encore leur poids dans les esprits. Rien d’anormal qu’ils soient menés à la pause parce qu’ils n’avaient pas réussi à entrer dans cette partie pourtant cruciale pour le maintien. La deuxième période fut toute autre : la révolte d’un pack blessé. Les Biterrois restaient avec leurs treize points et les Bressans retrouvaient leur solidité devant. Bourg-en-Bresse à Colomiers et Béziers devant Bourgoin-Jallieu.


Aurillac 16 - Pau 18
Pau, c’est toujours un peu l’incertitude. Efficace sans être brillant, surprenant alors que leur comportement peut être inquiétant. Malmenés par Albi chez eux après avoir perdu à Agen, les Palois devaient retrouver de la confiance pour conforter leur rang. Les Cantalous pour leur part avaient décidé de ne plus perdre de points chez eux. Mais voilà. Encaisser deux essais au début de chacune des périodes n’est pas de nature à vous mettre dans les meilleures conditions. Et pourtant, ils dominaient nettement la première durant laquelle ils n’ont pas su faire preuve du réalisme indispensable tant dans les conclusions de leurs actions que dans leurs tentatives de but. Peu à peu, ils lâchaient leur pression ce dont profitaient largement leurs hôtes pour devenir dominateurs durant le dernier quart d’heure avant d’inscrire ce but précieux pour prendre les quatre points. Aurillac et Pau à La Rochelle et Carcassonne.

 

 

Tarbes 29 - Mont-de-Marsan 28
Il n’est jamais très facile de venir gagner dans les Hautes-Pyrénées, à plus forte raison quand cette formation ambitionne d’entrer dans le groupe des qualifiables. Jusqu’alors, seuls leurs voisins palois étaient parvenus à s’imposer. Et pourtant, les Montois sont passés très près de cette performance ne s’inclinant que sur la sirène. Un pack homogène, du combat au sol et ce goût du jeu ont posé des problèmes à des Tarbais qui pensaient malgré tout avoir fait le plus difficile à l’heure de jeu en inscrivant deux essais en dix minutes leur donnant treize points d’avance. Mais voilà, les Montois avaient décidé de donner du jeu à leurs intentions : deux nouveaux essais à leur actif avant qu’une pénalité leur enlève le gain de cette partie. Tarbes à Lyon et Mont-de-Marsan devant Albi.

 

Dax 11 - Lyon 34
Un match de rugby, c’est deux fois quarante minutes. Face à des Lyonnais sans grande faiblesse si ce n’est parfois une légère fragilité dans la constance, les Dacquois ont livré le match qu’on attendait d’eux. Pendant toute la première mi-temps, ils ont quasiment fait jeu égal avec leurs adversaires : une défense de tous les instants, une mêlée dominatrice qui a secoué sa rivale, une bonne occupation du terrain et quelques actions offensives pleines de culot qui auraient mérité un meilleur sort. Rien à dire. Ils ont été à la hauteur, jouant avec fierté, orgueil, intelligence. Durant la deuxième, ils ont baissé en densité et en rythme laissant Lyon se diriger vers le Top 14. Dax à Agen et Lyon devant Tarbes.

 

Agen 33 - La Rochelle 18
C’était le match phare de cette journée entre les deux candidats à la qualification sur les deux premières places donnant droit aux demis à domicile. Agen avait gagné à l’aller chez les maritimes ; Agen a gagné au retour sur son sol avec le bonus offensif. Le résultat : une deuxième place à laquelle le club est désormais bien attaché, même si un Lyon-Agen suivi d’un La Rochelle-Lyon peuvent encore modifier l’ordre. Un air de finale flottait du côté d’Armandie. A la mi-temps, les Agenais avaient déjà obtenu le point supplémentaire grâce à des avants qui avançaient sur des ballons portés et puis à cet esprit offensif dont ils ne se séparent jamais. Certes, les Rochelais restaient dans la course, mais leur compteur était bloqué durant la deuxième partie. Ils subissaient, butant le plus souvent devant une très solide défense, ne parvenant pas à trouver la faille. Agen et La Rochelle devant Dax et Aurillac.

 

Narbonne 22 - Colomiers 19
Petit coup de froid dans l’Aude. Les Narbonnais, jusque-là sûrs de leur fait et invaincus sur leur terrain depuis le début de la saison, ont encore besoin de quelques points pour assurer leur qualification. Libérés de toute pression quant à leur avenir immédiat, les Columérins avaient effectué ce déplacement avec quelques intentions et ils ont bien failli réussir. Solides devant et avec une défense efficace, ils ont contrarié les actions de leurs hôtes qui ont manqué de constance dans les temps de jeu. Un essai de chaque côté alors que les Audois avaient habitué à beaucoup mieux dans ce domaine. C’est le buteur qui soulageait les siens dans les dernières secondes. Narbonne à Auch et Colomiers devant Bourg-en-Bresse.

 

Bourgoin-Jallieu 20 - Carcassonne 29
Pour la perf du jour, c’est du côté de Bourgoin qu’il faut se tourner. Au cours de ces trois dernières journées, les Audois se sont imposés à trois reprises dont deux fois à l’extérieur : à Dax et à Bourgoin. C’est dire si cette formation, à la peine pendant les trois-quarts de ce championnat, se retrouve au bon moment ce qui lui permet de sortir de la zone de relégation. Bourgoin avait choisi de jouer au rugby et d’abord de se faire plaisir. Mais quand on oublie certains fondamentaux, on prend le risque de se mordre les doigts. Les Audois eux avaient décidé d’appliquer de la rigueur, d’être présents dans le combat et réalistes. En ajoutant de surcroit l’envie, tous les ingrédients étaient réunis : deux essais et une victoire qui rassure. Bourgoin-Jallieu à Béziers et Carcassonne devant Pau.

 

 

 

Bruno CAZALIS

 

 


Recherche d'actu par catégorie

Selectionner par catégorie :

PARTENAIRES DE L'U.S.DAX

  • Lounge
  • Grand Mail Adour Oceane
  • Maïsadour
  • Adidas
  • Aquacéo