l'actu u.s.dax :  Résumé de la 19ème journée de ProD2

28 Janvier 2013

La chronique de Bruno Cazalis


Dernière journée, la dix-neuvième, de ce bloc un peu bâtard de seulement trois consécutives. Sur le plan comptable, pas de changements notables, les positions restant les mêmes, tant en haut qu’en bas du tableau. Certains se sont rassurés sur leur potentiel dans leur lutte pour ces quatre places qualificatives derrière l’intouchable Oyonnax. C’est le cas deLa Rochelle, le seul vainqueur à l’extérieur ; il n’a pas eu la moindre pitié pour des Auscitains qui n’arrivent toujours pas à stopper cette descente infernale. C’est également le cas de Pau qui est parvenu - et c’est une belle performance - à partager les points sur la pelouse de Carcassonne. Pour tous les autres à domicile, ce fut une sortie profitable : Oyonnax (Aix-en-Provence) confirme sa domination intraitable ; Colomiers (Dax) et Narbonne (Brive) se confortent au chaud dans le milieu du groupe ; Tarbes (Aurillac) conserve intactes ses ambitions d’entrer dans les qualifiables ; Lyon (Albi) retrouve le goût de la victoire et en même temps se remet à rêver au printemps ; Béziers enfin enfonce un peu plus les Parisiens de Massy et se dit qu’il pourrait peut-être très vite laisser cette place de relégable qui lui empoisonne la vie. La semaine prochaine repos avant une série de deux matches les 9 et 16 février.


Carcassonne 12 - Pau 12


Les Audois n’ont pas pour habitude de laisser traîner des points sur leur pelouse. Jusqu’alors, seul Aurillac était parvenu à s’y imposer. Comme tout match, il laisse des regrets des deux côtés car chacun se dit qu’avec un tout petit peu de réussite... Malgré tout, cette rencontre disputée sur un terrain à la limite du praticable ne sera une mauvaise affaire pour personne, d’autant plus que chaque partie a dominé sa mi-temps. Le jeu ne pouvant prendre d’espace, les avants et les mêlées se partageaient la quasi-totalité des affrontements. Les buteurs sanctionnaient les fautes des uns et des autres. Carcassonne garde toutes ses chances dans sa course à la qualification, tandis que Pau reprend son fauteuil de dauphin. Carcassonne et Pau devant Tarbes et Auch.


Auch 3 - La Rochelle 20


Les temps sont durs pour les Auscitains. Très, très dur. Une onzième journée sans victoire et rien de très positif à l’horizon si ce n’est de se dire qu’il va bien falloir que cette chute libre s’arrête un jour prochain. Même Pierre-Alexandre Dut ne trouve plus le chemin des poteaux avec seulement 25% de réussite. Quel remède ? Le bas se rapproche et il va falloir sauver la maison. Les Rochelais pour leur part ne se sont pas posés beaucoup de questions. Eux, ils regardent en haut avec de l’ambition. Le moral est là. Un essai au début de chaque période et le score prend le large irrémédiablement. Le seul regret est le final plutôt heurté avec ces trois cartons (rouge et jaune) et puis peut-être aussi de ne pas avoir ramené un bonus offensif. Il ne faut pas non plus être trop gourmand ! Auch à Pau etLa Rochelle devant Lyon.

 

Oyonnax 22 - Aix-en-Provence 10


Le match des extrêmes ou presque. Oyonnax et ses 17 victoires sur 19, la treizième consécutive ; Aix-en-Provence et ses 6 victoires pour 13 défaites. Mais ce ne fut pas pour autant un match à sens unique parce que les Aixois avaient envie de rester le plus longtemps possible dans la roue du leader. Profitant du manque de réalisme de leurs hôtes, les Méditerranéens ont serré leur défense ; ça a fonctionné pendant près d’une heure. A défaut de pouvoir élargir le jeu à cause de conditions difficiles liées au froid, les Oyonnaxiens se sont retrouvés sur la cohésion de leur pack et de leur mêlée. Ce devait être suffisant pour prendre le large grâce au pied de Benjamin Urdapilletta. Oyonnax à Colomiers et Aix-en-Provence devant Béziers.


Colomiers 22 - Dax 15


Colomiers a gagné ou Dax a perdu ? Ce sont plutôt les Dacquois qui ont perdu cette rencontre. Manque de constance, manque de régularité, manque de concentration, manque de maîtrise… Difficile en effet de remporter un match quand on ne marque pas dans des périodes de forte domination comme à 15 contre 13. Pourtant la mêlée, encore une fois, tenait bien, le jeu semblait plutôt bien posé, réfléchi, les rôles de chacun respectés. Bref, les leçons des sorties précédentes paraissaient être retenues. Mais dominer n’est pas marquer. C’est parfois le meilleur moyen de redonner du courage à ceux auxquels vous l’aviez enlevé jusque là. Colomiers revient, reprend confiance, réussit un contre raté quelques minutes auparavant par les Landais. Le match bascule. Il reste à sauver le bonus défensif. C’est un moindre mal. Les Columérins s’installent au chaud dans le classement. Les Dacquois perdent une belle occasion de prendre des points à l’extérieur et restent encore dans une zone très instable. Colomiers et Dax devant Oyonnax et Narbonne.

 

Lyon 26 - Albi 12


Les deux formations étaient à la recherche d’un succès qui les fuyait, pour les Lyonnais depuis le 1er décembre et pour les Albigeois depuis le 15 décembre. Retrouver la victoire et en même temps le moral et la confiance. C’est chose faite pour les premiers en revenant à un jeu plus simple et en s’appuyant sur des bases enfin solides comme la mêlée, à l’image de cet essai de pénalité accordé au début de la seconde période. Avec un 20 à 3, ils pouvaient voir venir, mieux en conquête et plus sereins dans leur rugby. Il manquait alors peu de choses pour inscrire ce troisième essai. Peu de choses en effet, si ce n’est la défense des Albigeois volontaires et décidés à ne pas subir. Elle permettait d’entrevoir le bonus défensif, une récompense en signe d’encouragement, qu’elle ne réussissait pas à préserver. Les Lyonnais sont mieux dans leur tête ; les Albigeois toujours autant dans le doute. Lyon àLa Rochelle et Albi devant Massy.


 

Béziers 30 - Massy 21

 

Dans ces parties au couteau, celui qui évolue à domicile conserve toujours un petit avantage. Le samedi précédent, Dax avait gagné devant Béziers ; cette fois-ci Béziers a gagné devant Massy. L’enjeu est tellement important que personne n’arrive à débrider la situation ; la crispation est telle que le jeu n’évolue pas et tout peut toujours arrivé. Les Biterrois avaient pensé avoir fait le plus dur en menant 23-11 après leur deuxième essai juste après la reprise. Mais les Massicois sont accrocheurs en diable. Ils savent que leur saison est dure depuis le début et qu’elle le sera jusqu’à la fin, que cette dernière place leur est destinée. Néanmoins, ils se battent jusqu’au bout. Alors, à force de courage et une mêlée plus conquérante, ils reviennent dans le match, puis dans les points et laissent échapper un bonus défensif pourtant mérité. Béziers et Massy à Aix-en-Provence et Albi.


Tarbes 15 - Aurillac 9


Défense contre attaque : ce pourrait être le résumé de cette rencontre importante pour les deux formations dans la course à la qualification. A ce jeu-là, la défense se montra supérieure à l’attaque. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir essayé pour les Cantalous mieux sur leurs bases, dans leurs ambitions, plus homogènes dans leurs actions, plus efficaces dans la réalisation grâce à une cohésion mieux maîtrisée et une conquête plus solide. Mais la mêlée tarbaise, comme la défense, ne rompit jamais, à l’image de tous les Pyrénéens décidés à ne pas céder un pouce de leur terrain et encore moins à l’approche de leur ligne. Non seulement elle ne rompait pas, mais elle était surtout à l’origine des occasions qu’a su transformer le buteur Fabien Fortassin. Chacun y retrouvait un motif de satisfaction : Tarbes la victoire et Aurillac un précieux point. Tarbes et Aurillac à Carcassonne et Brive.

 

Narbonne 28 - Brive 17


Deux quarts d’heure pour les Narbonnais : le premier avec un 12 à 0 et le dernier pour un 13 à 0. C’est peut-être peu mais en tout cas largement suffisant, d’autant plus que les Brivistes sont privés du bonus défensif. Le pied de Christopher Riuz a fait l’essentiel, du moins dans la concrétisation. Quant aux Brivistes, ils se sont employés à travailler devant. Ils venaient pour prendre quatre points ; ils repartent avec zéro, surtout à cause de trop d’erreurs qui les ont pénalisés dans les moments importants de leur domination. Narbonne à Dax et Brive devant Aurillac.

 

Retrouvez sur lnr.fr les résumés vidéo des matchs de cette 19ème journée.


Bruno CAZALIS


Recherche d'actu par catégorie

Selectionner par catégorie :

PARTENAIRES DE L'U.S.DAX

  • Lounge
  • Adidas
  • Grand Mail Adour Oceane
  • Maïsadour
  • Francis Lavigne Développement